L'histoire des Trois-Epis

Le 3 mai 1491, la Vierge Marie est apparue à un forgeron d'Orbey, Thierry Schoeré. Elle tenait dans une main trois beaux épis de blé et dans l'autre un glaçon menaçant. "Mon fils, dit-elle à Thierry, les habitants de cette contrée ont, par leurs péchés, irrité le ciel. Va à Niedermorschwihr, sur la place du marché, et prêche la pénitence. Si les pécheurs se convertissent, Dieu bénira leurs moissons, sinon il les châtiera c'est ce que signifient les épis et le glaçon que tu vois".

Au marché, Thierry prit peur, ne souffla mot de l'apparition, acheta son sac de blé, mais ne put le hisser sur sa monture. Il demanda de l'aide. Peine inutile. Alors il demanda pardon à la Vierge Marie et transmit le message qu'elle lui avait confié. Cela fait, il chargea aisément sa monture et s'en retourna chez lui.

Dès l'été 1491, une chapelle en bois fut édifiée sur le site de l'apparition. La foule afflue dès l'été suivant et des miracles y sont allégués.

Le village des Trois-Epis est aujourd'hui partagé entre les communes d'Ammerschwihr, de Turckheim et de Niedermorschwihr. C'est un lieu de pèlerinage mais aussi un centre de cure de repos et d'altitude, la MGEN y a installé une maison de convalescence.

L'église Notre-Dame-de-l'Annonciation, construite en béton brut avec fausse voûte en lamellé-collé et murs partiellement en dalles de verre, date de 1968. Elle est l'œuvre des architectes Pierre Keller et Pierre Dumas. La flèche formée de trois piliers symbolisant les trois épis a été érigée en 1991 à côté de l'église, selon le projet de l'architecte Prioleau.

Savoir plus :